L’Aide Personnalisée au Logement ou APL désigne un dispositif mis en place pour permettre à une certaine frange de la population de trouver assez rapidement un logement. Les APL sont destinées aux français ou aux étudiants européens disposant de contrats de location à leurs noms et ayant des ressources inférieures au SMIC. Elles permettent à un grand nombre de personnes de ne pas vivre dans la précarité. Vous souhaitez en savoir plus sur les APL ? Nous vous disons tout dans cet article.

Comment s’effectue le calcul des APL ? 

Le calcul du montant des APL, se fait au cas par cas. Il dépend de plusieurs facteurs à savoir le niveau des ressources dudit foyer, le type de logement, le montant du loyer si vous êtes en location, le nombre de personnes vivant dans ce foyer, la ville où vous habitez, le fait que vous soyez boursier ou non, etc. Pour effectuer une simulation APL, vous pouvez consulter le site Internet de la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) et demander le formulaire en ligne. La CAF multipliera votre dernier salaire par 12 si vous êtes employé dans une entreprise. 

Si vous êtes à votre propre compte, elle déterminera un montant équivalent au SMIC. Les apprentis peuvent également bénéficier des APL à condition que leurs ressources soient largement en-dessous du plafond établi par la CAF. La formule de calcul des APL est la suivante : APL=L+C-PP. L correspond au loyer mensuel, C au montant forfaitaire des charges, PP à la participation personnelle du ménage à la dépense du logement. 

Quelles sont les précautions à prendre concernant les APL ? 

Il n’est pas possible de demander des APL si vos parents touchent des allocations dans lesquelles vous êtes inclus. Prenez bien soin de vous assurer que tel n’est pas le cas avant de demander à bénéficier des APL. En outre, vous ne devez pas mentionner les revenus de vos parents dans votre demande. Assurez-vous aussi de prendre en charge les démarches administratives très rapidement si vous souhaitez déménager. 

Veillez également à lancer votre demande deux mois après votre déménagement sous peine de perdre vos droits. Par ailleurs, ne considérez pas des APL plus élevés que d’habitude comme un moyen de faire des économies. Il se pourrait qu’on vous demande de rembourser le surplus bien plus tard. Alors n’hésitez pas à contacter la CAF si vous avez fait une tel constat.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici