Comment se déroule la cession d’une entreprise ?

Accueil Entreprise et Business Comment se déroule la cession d'une entreprise ?

Entreprendre est un mot qui devrait évoquer un long périple. Dans le monde du travail, l’entrepreneur est celui qui ne s’attend pas à être embauché, mais pense à embaucher pour son propre projet. Néanmoins, le business ne veut pas toujours dire gérer et faire croître à long terme. Faire des affaires, c’est aussi et principalement avoir des bénéfices. Pour certains habitués la vente d’un projet ou d’une entreprise est chose normale. C’est comme élever un animal à maturité et le vendre à celui qui en a le plus besoin. Bien sûr, cette personne l’achètera à un prix qui est avantageux pour les deux parties, mais surtout pour son éleveur. Mais cette cession d’entreprise, comment se déroule-t-elle ?

Préparation avant la mise en vente

Quand on parle de cession, c’est une question de vente et qui dit vente dit préparation de la marchandise. Au moment où l’on a annoncé la vente de son entreprise, cette dernière devra être remise à neuf pour attirer le client. Ainsi, il faudra faire un bilan de la boite toute entière. Le propriétaire doit faire de son mieux pour embellir l’image de la société en se concentrant sur différents aspects. Ceux-ci concernent notamment : le plan architecturale et immobilier, le plan R.H., les créances et les dettes et le bon fonctionnement du service intérieur et de la production. Comme exemple, il est possible de faire appel à un consultant externe pour revérifier les exercices et contrôler celle en cours. Bien sûr, cela implique quelques coûts qu’il faudra prendre note.

La mise en vente de l’entreprise

Dans cette étape, le propriétaire aura déjà préparé à l’avance le prix auquel il veut vendre sa boîte. Il est plus facile toutefois de consulter un intermédiaire qui s’y connaît en cession d’entreprise. Il pourra ainsi définir la bonne fourchette de prix qui ira mieux pour la vente. Pour la mise en vente, différents moyens sont mis en œuvre. Seulement l’intermédiaire choisira le meilleur moyen qui est de diffuser l’annonce sur le web et en même temps consulter un grand nombre de ses connaissances. Ainsi, l’entreprise est en vente, il ne nous reste maintenant que l’étape concernant la cession elle-même.

La cession proprement dite

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de comprendre que quand un acheteur décide de faire l’achat, il y aura un grand mouvement de capitaux. Ce mouvement ne se fera sûrement pas en liquide, mais par transfert de comptes bancaires. La transaction impliquera ainsi l’intrusion de la banque de l’acheteur dans l’affaire. Ainsi, si les dossiers ne sont pas propres ou que le vendeur a quelques problèmes d’endettement, alors il se peut que la banque bloque le transfert.

Cela étant, la cession se passe après deux parties ont conclus les conditions de vente. Ceci comprend l’acceptation du prix de vente et d’autres conditions s’y référant. Il y aura donc un tas de paperasse à signer qui concerne notamment le contrat de vente, les conditions ainsi que des dossiers de transfert de propriété. Seulement, avant la signature de toutes ces choses, il faudra passer par l’étape d’audit avant cession.

Cette étape d’audit concerne la vérification de fond en comble des dossiers et de l’état de l’entreprise allant des plus petites factures jusqu’à l’infrastructure même de la société. Cette étape est surtout demandée par la loi et très important si l’acheteur emprunte de l’argent à la banque pour la transaction. Ses conseillers n’accepteront pas non plus qu’il achète une entreprise non audité. Même si vous avez déjà fait un audit, il est encore possible d’en faire un contre pour rassurer le client.

Tout cela finit, on peut passer à l’étape de la signature des contrats, et ce, en présence de représentants de la loi notamment des avocats. C’est surtout dans le but que les documents soient rédigés conformément à la loi et ainsi éviter les problèmes futurs. Cela dit, une fois que les signatures sont faites, le transfert de propriété devra aussi être enregistré dans les annales de la comptabilité de l’entreprise. Il est aussi possible que l’acheteur fasse appel à l’ancien propriétaire pour lui demander de l’accompagner dans ses premiers pas dans sa nouvelle société.

Les points à noter sont que si une personne décide de vendre une entreprise avec un grand nombre d’actionnaires alors il devra régler et discuter les points concernant la cession avec ces derniers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ante. vel, pulvinar Aliquam ultricies Nullam