L’incertitude entourant le gouvernement populiste italien traverse les principaux marchés, avec un Ibex 35 qui a été laissé ce lundi 0,59% à 9.199 points, approfondissant son sol.

L’Ibex 35 s’est clôturé aujourd’hui avec une baisse de 0,59% à 9.199 points d’incertitude en Italie dont le ministre de l’Intérieur et homme fort de l’exécutif de la coalition, Matteo Salvini, a sévèrement accusé lundi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le commissaire aux affaires économiques, Pierre Moscovici qu’il a qualifié ” d’ennemis de l’Europe ” pour avoir apporté l’insécurité au travail et la peur. Des mots prononcés lors d’une conférence de presse avec une autre “bête noire” pour les élites européennes, le leader du Front maritime national français Le Pen.

L’incertitude italienne s’est répandue comme une marée noire sur le continent, avec les principaux marchés du Vieux Continent teintés de rouge : la Bourse de Milan a fermé son principal indice, FTSE MIB, avec une baisse de 2,43 % à 19.851,47 points. Dans le même temps, Londres s’est retrouvée à 1,13 %, soit 1,36 % de Francfort ou 1,10 % du principal indice parisien – le CAC40 – et 1,07 % de la baisse enregistrée par l’Eurostoxx 50. Dans le même ordre d’idées, l’ISP 10 de Lisbonne a régressé de 1,56 %. De l’autre côté de l’Atlantique, après 18 heures, le Dow Jones a chuté de 0,62% de 1,33% par rapport au Nasdaq technologique sélectif.

Le marché a ainsi de nouveau mis en évidence les craintes des investisseurs face à la lutte entre l’exécutif populiste italien et les autorités européennes, dont l’issue est attendue dans les prochains jours.

Le bouquetin creuse dans son sol

Pour sa part, la sélective espagnole a été laissée à 54,70 unités et a atteint 9.199,20 points – et quitte les 9.200 pour la première fois depuis début septembre – de sorte que les pertes annuelles sont portées à 8,41%, tandis que la prime de risque s’élevait à 107 points de base.

Les principales valeurs ont fermé disparates, tandis que BBVA a ajouté 1,01%, Telefónica 0,84%, Santander 0,39% et Iberdrola 0,35%, Repsol et Inditex ont perdu respectivement 1,23% et 1,22%.

Plus de news business :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici